Hervé le dervé : Bonjour Eric,

Ravi de t'accueillir sur ce blog pour notre discussion. Cela faisait longtemps que j'avais envie de te poser une foule de questions, concernant ton rapport au dessin et à la bande dessinée. Dans la vie de tous les jours, je me vois mal te les poser, comme un interrogatoire. Ici, c'est bien plus propice. En acceptant, tu n'as pas dû penser à ce qui t'attendait...

Eric Henninot : Effectivement :)

Hervé le dervé : J'aimerais tout d'abord que tu me décrives tes premières lectures et tes premiers tableaux, films, musique, sculptures... enfin ton rapport à l'art, tes premières découvertes...

Eric Henninot : Mon rapport à l'art est celui d'un néophyte. J'ai une formation scientifique et des lacunes considérables en histoire de l'art, en littérature et en cinéma. J'aurais vraiment aimé avoir ce type d'éducation, mais ce n'est pas le cas. Alors maintenant je "bricole" comme je peux, au hasard des découvertes et des lectures.

J'ai toujours lu par contre, mais là encore rien de structuré, je ne connais pas les classiques par exemple. Ça s'est fait au hasard des livres prêtés ou conseillés. Et c'est souvent allé du côté de la littérature de l'imaginaire, SF surtout.

                                                          
                                                           image tirée du blog monde imaginaire


(E. H.) Mes premiers films ce sont les dessins animés de Walt Disney.

 

                     

                            photogramme tiré de Bernard et Bianca, sorti en France fin 1977, site allociné

 

(E. H.) Ces classiques là je les connais bien ! :) Ma mère nous emmenait mon frère et moi régulièrement au cinéma à Rouen. Je n'en ai qu'un souvenir très vague, j'étais très jeune. Mais j'ai encore le souvenir de certaines émotions, sans que ce soit forcément rattaché à des scènes précises d'ailleurs. Juste une empreinte de la force des émotions ressenties.
L'imaginaire et le conte déjà en tout cas.

La musique, c'est venu très tard. En prépa je dirais, parce que j'étais en internat avec des gens qui en écoutait beaucoup. Metallica, ACDC, Pantera, les Dead Kenedys, B52's... mais bon, surtout du Hard Rock quand même.

                                      

                                 image tirée du blog unconfirmed sources, groupe punk formé en 1978

C'est plutôt resté. Même si mes goûts se sont ensuite largement diversifiés. Un bon morceau de Soul Fly quand même, ça file la patate non ? :)

(Vous pouvez retrouver un titre des Soulfly : Kingdom, sur You Tube, dont voici le premier couplet, tiré du site : lyrics wikia ça change des Disney...

We reach our hands towards the sky and wait for the killing sign,
so follow me through the desert night as we prepare for the fight
no one knows what the future brings, it can all end tonight
so kneel down, pray to the sky that we can make it through the night.)


(E. H.) D'une manière générale j'ai plutôt mauvais genre quoi !
Comme dirait François Angelier.

(journaliste et auteur français de romans fantastiques : Le Templier, Edition Masque GF, 2001)

(E. H.) La peinture c'est venu encore plus tard, surtout avec les surréalistes. Au début avec Dali (je sais c'est la tarte à la crème mais c'est comme ça que ça s'est fait). Et puis en m'y intéressant j'ai découvert les autres peintres de ce mouvement qui m'a énormément plu. J'ai aimé lire les poèmes d'André Breton aussi, je trouvais ça fabuleux. J'ai beaucoup rêvé à cette époque...

                         

                 Salvador Dali - Geopoliticus Child Watching the Birth of a New Man, 1943 (tiré du site : sangam.org)

"Dans ses grandes lignes le désespoir n'a pas d'importance. C'est une corvée d'arbres qui va encore faire une forêt, c'est une corvée d'étoiles qui va encore faire un jour de moins, c'est une corvée de jours de moins qui va encore faire ma vie." Extrait de :Verbe être dans Le Revolver à cheveux blancs d'André Breton, 1932 (voir le site poésie.net notamment)

(E. H.) ... Mais ta question est un peu trop vaste, je me perds et il y aurait trop de choses à dire :)

Hervé le dervé : Tu as raison, c'est bien difficile d'y répondre, et pourtant, tu y es bien parvenu ! Quel éclectisme ! Passer de Dali à Disney... Mais j'ai vérifié, il y a bien un lien entre les deux créateurs ! Félicitations !

                          

                                                        photo tirée du blog un voyage infini

 

                     

                                                  photo tirée du blog la quincaillerie paresseuse

 

                     

                                                       oeuvre de Dali, tirée du blog musiquesvoyages