30 juin 2011

apprendre = dépendre

     J'ai toujours du mal à admettre qu'en quarante ans nous n'ayons pas pris le relais des penseurs et agitateurs des années 60-70. Quand j'étais étudiant dans les années 90, je feuilletais avec surprise les revues de cette époque et j'étais à chaque fois frappé par leurs innovations, la qualité de leurs interventions, la richesse de leurs thèmes... L'autre jour, grâce à ma documentaliste préférée, je tombe par hasard sur un vieux numéro des Cahiers pédagogiques, numéro 122, de mars 1974, avec un titre incroyable... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2011

Recueil de poèmes : rues d'aube, novembre 1999

Poème 10 et dernier : (sans titre) à même le sol demi-sommeil main tendue rue Job  
Posté par herve le derve à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2011

Je me souviens de la télé, un écran, petit, bombé, bouche-trou...

     Vidé, creux, je m'allonge face au petit écran, persuadé de trouver un programme qui saura bien me bercer jusqu'au sommeil... J'ai fait ça pendant toute ma jeunesse, je m'en souviens... Mais je ne sais pas ce qui a changé, je n'arrive plus à légumer comme par le passé ! C'est sûrement à cause d'internet, on y a l'impression de diriger ce qu'on avale, on a une question et hop la réponse arrive...      Je zappe, des loups sur Arte et leur gardien sorte de maman loup, des montagnes sur une... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juin 2011

Recueil de poèmes : rues d'aube, novembre 1999

Poème 9 : (sans titre)   le pollen blanchit ses restes en mouvement dans un quartier sans homme vues de paillassons portes marches seuils hauteur de mur tuiles briques les faces creuses happent le désordre de ses pas sous des rideaux cireux que la queue du chat soulève rue Coupeau il recule quasi comme une terre son estomac se retourne toiles de rues échos du vide
Posté par herve le derve à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2011

Recueil de poèmes : rues d'aube, novembre 1999

Poème 8 (sans titre)   les rats regagnent le canal quittant les foyers des rues adjacentes Garros Baudelaire Kruger avant le réveil des moteurs ses doigts se rétractent au passage des bêtes la rosée étend son voile jusqu'au bois du banc de pâles ampoules précèdent un bout d'aube les têtes grises surnagent un rai lui pointe des lolitas rupestres les clandestins se sourient avant le bruit
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 juin 2011

Rencontre avec Christophe Honoré et souvenirs cinématographiques

     Ce vendredi 24 juin, au début du Marathon des Mots 2011, j'ai eu le plaisir d'assister à la rencontre à la Cinémathèque de Toulouse avec Christophe Honoré, écrivain, scénariste, metteur en scène et réalisateur de son état. Très sympathique, ouvert et plein d'humour. Peu de choses nous séparent : 2 ans (il est né en 1970 et moi en 1972), 68km (il est né à Rostrenen, et moi à Lorient), nous écrivons, nous avons fait les mêmes études (Lettres Modernes)... La seule différence, et de taille, c'est qu'il réalise des... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 juin 2011

Recueil de poèmes : rues d'aube, novembre 1999

Poème 7 (sans titre)   errances intra-muros jusqu'à l'été cercles habituels absence de mots
Posté par herve le derve à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 juin 2011

Recueil de poèmes : rues d'aube, novembre 1999

Poème 6  : (sans titre)   un jour balance sous un porche la nuit s'accroche encore des grappes d'excités éclatent   écrasé par la dalle les valseurs ne s'impriment pas ses yeux vrillent le sommeil cassent la rue   entre les rêves les néons moquent l'espace une mousse à bière à l'infini se reforme rue Victor Hugo   des couples sales se mordent les éboueurs compriment les rongeurs les légumes gris surgissent   barre de paupières ombres mécaniques aube pierre bleues poussières... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2011

Recueil de poèmes : rues d'aube, novembre 1999

Poème 5 : (sans titre)   des souffles émanent du sol secs et chauds l'ombre déséquilibrée retient l'envol de ses doigts sa poitrine avale les airs sans gonfler une marche émerge sous ses paupières grises l'oeil vise l'assise des jets d'eau bruissent entre les moteurs métronomes et ses borborygmes le tabac manque à sa dose le papier brûle ses lèvres rue du rempart par terre les étoiles montent adoucies freinant l'intérieur des cris  
Posté par herve le derve à 23:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juin 2011

Recueil de poèmes : rues d'aube, novembre 1999

poème 4 : (sans titre)   rue de l'homme armé il calme ses dédoublements tractions inutiles tentatives avortées
Posté par herve le derve à 22:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]