PREMIERE SECTION :

ELSATELLITE

(janvier à avril 1993)

 

Poème 26 : cache-cache

 

tu t'es voilé la face mon amour

  mais le reste reste au vent

sur ton balcon tu as accroché

      ton      con à mes yeux

  j'ai regardé

  j'ai regardé que faire d'autre

tu t'es voilé la face

           et je t'ai violé le reste

entends les cloches qui clochent au vent

tout se déglingue dans le temps

 

imagine-moi perdu dans ton jardin

un verre à la main un coup dans le nez

la tête ailleurs

imagine-moi perdu dans ta chambre

le cache-cache est ton jeu favori  (1-2-3...)

je te vois je ne te vois plus

tu m'as bandé les yeux mais trop tard

tu t'es montrée d'abord il ne fallait pas (27-28-29...)

je t'ai cherchée mon amour avec ton image nue dans les yeux

          bandés (47-48-49-50...)

je t'ai cherchée au garage

                          là non plus tu n'étais plus

                ping-pong

je t'ai cherchée dans une autre fête

 avec ton amie comédienne qui m'a pris la main

là-bas masqués -comme toi- on dansait

la bourrée   tu n'y étais pas (62-63...)

je t'ai cherchée dans le sofa

là non plus tu n'étais plus

ras-le-bol du cache-cache (84-85-86-87-88...)

tu donnes une fête sous la lune

et tu t'éclipses

mon amour je t'ai trouvée dans les bras d'un autre

                             (98-99-100)

                             alités

                             boire et quoi d'autre

             les lèvres fades de tes fades amies

             cache-cache

            pourquoi m'as-tu exibé ton nombril

            et tes seins en marchant sur les mains

            devant les grands magasins éteints

             boire à ta bouche quand l'aube point

             à tout jamais

             pourquoi tes yeux s'ouvrent-ils naïvement

             et viennent-ils se perdre dans mes vices

    boire à ta bouche quand l'aube point final