Nous faisons une halte chez des amis au nord de Toulouse, les enfants devraient les aider à peindre un mur extérieur proche de leur piscine. Ensuite, je pars avec eux chez ma belle-soeur, à l'océan pour trois jours de vacances, mérités.

     Je compte bien me noyer de plaisir dans les vagues, roulé, refoulé par la houle folle.

     C'est la première fois que je pars avec les enfants dans ma nouvelle vie de célibataire.

     C'est dit. Le noeud de cet été est dénoué. Je m'autorise à vivre à nouveau.