CARNET D'ESQUISSES - 1999

Partie 39

        Je leur ai aussi caché le fait que nous étions sur le point d'être édités. Ils se sont rendus compte de ma gêne concernant le passé et ne m'ont pas questionné là-dessus.

       Tant de morceaux de vie ravalés ! Le mutisme me fait souvent tourner la tête. Je sors de ma coquille à nouveau, péniblement.  Je suis perdu même si mes habitudes ne changent guère. Par exemple, j'ai de nouveau abandonné mes derniers projets de concours administratifs comme toujours. Je me mords les lèvres face à tout ce que je ne dis ni n'écris depuis six mois à peu près. Je ne peux pas tout sortir d'un coup, sauf en fonctionnant avec une liste. Stupide liste !

- mes parents sont au Congo depuis la fin de l'été, mon père a repris du service à la sncf pour une mission spéciale commanditée par le fmi

- j'ai laissé choir les concours de professeur des écoles et d'éducateur sportif

- un autre projet d'illustration naît avec un peintre que je connais peu, un ami de Jessica

- mon amie attend un enfant pour mai 1999. Ces trois neuf m'ont paru une éternité ! Fin d'un millénaire ou compréhension de notre mort prématurées ?

        Cette idée de liste est trop conne. Je suspends là les mots. 22h59.