Des années que je me refuse de quérir mes dix centimes d'euro la copie de brevet corrigée. Honte d'être ainsi déconsidéré. Je préfère ne rien demander que quatre ou cinq euros pour huit heures de correction...