31 juillet 2012

du caillou qui roule

     Je suis content, l'idée de nouvelle postée il y a un ou deux jours prend forme dans la tête de cinq à six personnes. Vous pouvez l'écrire vous aussi, je compte bien les mettre en ligne...      La mienne est finie même s'il me faut la relire et la retoucher. J'ai hâte de m'y remettre, pas ce soir, trop fatigué, pas demain matin, administratif, pas demain après-midi, journée amicale... quand ?      Je vous remets l'idée de la nouvelle à rédiger, forme libre : ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

31 juillet 2012

d'autres en ont de l'énergie

     Là, se poser, après la route, la chaleur... encore bercé par l'océan et toute l'humanité de mon hôtesse. Mais non, j'ai de la visite ce soir, une personne pleine pleine d'énergie ! alors que moi, mes yeux se ferment déjà...
Posté par herve le derve à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2012

plus, moins...

     L'océan avait changé ce matin, plus clair, moins salé, plus froid, un goût différent aussi, moins bon, accrocheur.      Et moi, mes variations, sont-elles perceptibles ?
Posté par herve le derve à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2012

Musca et mula

Hac derideri fabula merito potest qui sine virtute vanas exercet minas. (Cette fable peut servir à tourner en ridicule ceux qui prodiguent d'impuissantes menaces.) Phèdre.
Posté par herve le derve à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2012

La Forme d'une poche, extrait

     La soudaine angoisse de sentir que ce qui n'est plus là va vous manquer est semblable à la découverte inopinée d'une jarre à terre et brisée en morceaux. John Berger, 2001, Fage éditions
Posté par herve le derve à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2012

la caresse du caillou

  J'ai envie d'écrire une nouvelle avec un titre pareil : La Forme d'une poche. Elle commencerait par la perte d'un trousseau de clefs et se terminerait par un caillou plat et poli que l'on caresse pour se rassurer.
Posté par herve le derve à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2012

La Forme d'une poche

     Une amie me parle d'un livre, La Forme d'une poche de John Berger, j'ai envie de le lire, tout de suite. Cette amie me montre le livre, je le feuillette, des belles phrases, mais je n'ai plus envie de le lire.    
Posté par herve le derve à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2012

peau délaissée

tes mains amoureuses je m'en souviens tes doigts comme autant de pattes d'araignée arpentant ma peau accrochant mes poils ton souffle et tes râles incontrôlés tout est là en tête complet présent quand j'ouvre les yeux sur ton absence
Posté par herve le derve à 10:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juillet 2012

vents à venir

     Tant d'espace devant, une vie comme un boulevard avec des rues partout, des avenues, des porches, des feux de toutes les couleurs. Les impasses du passé sont là aussi sur le parcours mais tellement petites, étroites, noires qu'elles ne sauraient nous happer tout entier. La lumière est si forte, juste baigner en elle, avancer avec elle. Profiter des vents qui nous portent. La vie, pleinement à venir.
Posté par herve le derve à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2012

une approche de l'harmonie

     Nu dans les vagues, ça valait le coup de se lever la nuit et de faire quatre heures de route. Les arbres noueux de la forêt veulent figurer mon âme, tandis que les rouleaux bercent gentiment ma peau. Il y a de l'idée, une approche d'harmonie là-dedans.
Posté par herve le derve à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]