Oyez oyez jeunes gens, qui aiment manier la plume, deuxième thème pour une nouvelle à éditer sur ce blog et ailleurs !

     C'est en lisant le très sympathique roman Le Chapeau de Mitterrand d'Antoine Laurain, que j'ai eu cette idée de partage d'écritures ! Pour fin septembre cette fois, rédiger quelque chose à partir de ces phrases :

"Comment pouvait-on disparaître aussi facilement de la vie de quelqu'un ? Peut-être avec la même facilité, en définitive, qu'on y entrait. Un hasard, des mots échangés et c'est le début d'une relation. Un hasard, des mots échangés, et c'est la fin de cette même relation. Avant, néant. Après, le vide."