Ces quelques mots sortis des forêts de soi me suffiraient à vivre encore mais je préfère mourir que de voir s'éloigner ceux que j'aime.