Je sors du théâtre, La Barque le soir, de Tarjei Vesaas, mise en scène de Claude Régy. Quoi penser ? Je l'ignore, réellement!

     Beaucoup moins d'émotion que pendant Ode maritime il y a deux ans, mais des trouvailles comme toujours de mise en scène, éclairage, rythme, rideau, acteur...

     Toutes les mises en scène que j'ai loupées ! J'en suis curieux maintenant...

     Quoi penser ? Citons les autres, pour une fois, dans Télérama :

Ce dernier opus du metteur en scène Claude Régy, véritable poète de la scène, nous invite à un voyage initiatique très concret, très physique aux frontières de la vie et de la mort. A un partage troublant d'états sensoriels, visuels et auditifs, de silences et de rythmes, de mots et de gestes. L'acteur, Yann Boudaud, terrien avec une grande simplicité, prononce les phrases d'un monologue extrait du roman de Tarjei Vesaas La Barque le soir. Dans une semi-conscience, le personnage se laisse dériver dans le courant d'un fleuve, à moitié noyé, voguant en s'accrochant à une branche d'arbre. L'acteur nous emmène entre conscient et inconscient, rêve et réalité. Le très beau travail sur les lumières, la profondeur quasi abyssale donnée à la scénographie, font de ce spectacle une expérience de théâtre singulière et profondément marquante.

Sylviane Bernard-Gresh