Rêve de lundi nuit

     Voilà. Un peu flou. Le premier rêve sur mon père disparu. Un imbroglio. Je tiens à ce que sa tête coupée de mon père intègre son cercueil. Formalités et papiers. Les pompes me disent qu'il faut pour cela refaire toute la cérémonie... J'essaie de trouver un compromis, rien à faire. Je me vois mal retourner à l'église, recommencer le deuil...

     Étrange cette tête coupée. Mon ancienne amie m'a parlé hier d'un fait divers avec des membres qu'on retrouvait petit à petit. Mais c'est davantage l'étude de la vie de Marcel Langer le résistant qui a dû me travailler pendant la nuit. Ils mettaient la tête des guillotinés entre les genoux dans le cercueil. Et puis aussi, une bande dessinée magique, Le Capitaine écarlate d'Emmanuel Guibert et David B.