Je me souviens cet été, l'amie sort le vin, le vieux vin qu'on lui avait offert en 1996, un ami et moi. Il avait déjà dix ans, de 1986 donc. Je crains qu'avec tous ses voyages, il ait perdu son nectar. Non, il s'ouvre doucement, au bout d'une heure, les arômes se libèrent et me libèrent du même coup.

     C'était un Château Verdu, Lussac Saint-Emilion, très bien !

     Je regarde sur internet, 22 hectares seulement ! Pas chère la bouteille...