31 juillet 2014

23753 mots

     Repris l'écriture, bien ! Tourner autour et hop sauter le pas ! Les mots sautent sautent !      "Son massage enfantin, ses doigts qui dessinent le rêve de ma face, mon côté pile quoi..."
Posté par herve le derve à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2014

petite annonce

     Esther disparue ! Reviens te frotter à ma plume, de l'écrit ! Je ne suis pas paon ! Reviens parce que tu as aussi disparu de mon roman échoué.
Posté par herve le derve à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2014

pomme cuite défendue

     Toujours je cite, explicite : " Il peut sembler de tout repos De mettre à l'ombre, au fond d'un pot De confiture La jolie pomme défendue Mais elle est cuite, elle a perdu Son goût "nature" " Georges Brassens.
Posté par herve le derve à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2014

pas encore robot !

     J'ai dû prouver sur internet que je n'étais pas un robot ! En publiant un commentaire sur un blog voisin, "les mots des marées" ! Taper un nombre de trois chiffres m'a assuré que je n'étais pas un robot !
Posté par herve le derve à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2014

la gueule du mérou

     Plaisir de la citation de wiki :      "Le mot méronyme est un méronyme de vocabulaire."
Posté par herve le derve à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2014

rien oui

     Tout a sauté, mots et verrous. Là, au bord du cercle ancien du cirque, les nuages dans les flaques qui veulent bien mentir, tout bouge, rien oui.   (version sans ponctuation)   tout a sauté mots et verrous là au bord du cercle ancien du cirque les nuages dans les flaques qui veulent bien mentir tout bouge rien oui
Posté par herve le derve à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2014

rien ne passe

     Je suis comme cette femme qui continuait d'appeler sa mère morte sur son téléphone pour entendre encore sa voix enregistrée sur la bande.      Je tape toujours le blog de Larcenet pour y lire : The requested URL /blog/ was not found on this server. mélange        Je suis Je tape comme cette femme toujours le blog qui continuait d'appeler sa mère morte de Larcenet sur son téléphone pour y lire : pour entendre encore The requested URL /blog/ sa voix enregistrée... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2014

dernier objet du père

     Il m'a bien fallu un café avalé aux aurores relatives dans un bar populaire pour balancer au loin ce sale sentiment de gâchis après avoir abandonné ma voiture accidentée mais bien roulante... Tout ça parce que l'expert et l'assureur ont été infoutus de monter à 400 euros supplémentaires...     Je l'ai laissée là, comme un chien, comme un corps, comme un couple, encore fringants. Je ne me suis pas retourné.      Et depuis ce matin, je cherche des voitures sur internet plus... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2014

l'été du satrape

     C'est aussi stupide de classer Eloge des femmes mûres de Stephen Vizinczey dans le rayon érotique de la littérature que Nymph()maniac dans la pornographie filmée !      Oui le sujet est bien sa sexualité mais présenté de la sorte, on attend aux aguets que ça fornique et que ça décrive... J'appelle ça "l'effet titanic", on attend que le bateau coule, que les passagers meurent dans le froid, le bateau éventré...     Son exercice reste périlleux, pas de thèse sexuelle... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2014

Eloge des femmes

     Fini de lire un best seller chez mes parents, Le Pays de la liberté de Ken Follett en un jour. Les recettes trébuchent. Jalousie, amours contrariées, conflits sociaux... Bon, lu quand même...      Et là, entamé Eloge des femmes mûres de Stephen Vizinczey que je ne connaissais pas... Bien, le début, écriture précise, classique. Cela démarre bien !
Posté par herve le derve à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]