19 avril 2015, Elsa à Hervé :

 

Cher âme mie,
Oui la phrase en exergue à Ecuador est bien celle que tu as trouvée. Je l'adore en Ecuador et ailleurs. En plus elle se lie et s'enroule telle une liane puissante et parfaite à la thématique de ton site.
Mon Plume de Toulouse, roi du matelas, gymnaste au lit de minuit et d'éveil, voyageur des hémisphères gauches et droits, tes derniers mots, moi je les lis sublimes et te les en remercie!
Guayaquil : crabes prisonniers et flamboyants avant d'être mangés en famille pour fêter la fin de semaine....
image1.JPG
Musée d'archéologie et d'art moderne sur les berges du Gayas, figurines mythiques de nous mêmes inchangés 
image2.JPG
Trajet de Guayaquil à Cuenca: on monte jusqu'à 2300/2500m environs, pas su trouver l'altitude exacte... Magnifiques oiseaux aperçus dans l'empire du vert. Puis rencontre avec un des multiples chauffards qui proclament en lettres de feu leur amour pour Jésus sur leur plage arrière, bilan des courses: notre bus sort de la route. No human nor animal was injured, mais quelle frousse, et je m'en sors avec un beau bleu au bras. Plusieurs d'entre nous sommes repartis avec un autre bus qui passait, nous l'avons pris pour le Messie, jusqu'à ce qu'il se transforme en Belzé-vautour à nous faire payer son sauvetage!!!
image3.JPG

Puis Cuenca de nuit. Très belle ville, hâte de la voir de jour. Je suis dans le centre et me rends à l'adresse de l'auberge bar que tient une amie d'amis. Pas de chambre pour moi mais probablement pour le lendemain. Je rencontre cette fantastique et ravissante jeune femme. Lit pour moi pour les prochains jours. Soirée colombienne à la clé dans le bar, avec Arepas, galettes de maïs, cuites sur petit brasero, recouvertes de guacamole et queso de vaca, super goutues. Le concert, la danse, et les bières sont venues à bout des tensions de l'accident du jour! Quelle bande de joyeux festifs ces Equatoriens et Colombiens! Vive la Cumbia! 
Abrazo.