Toujours ces rêves de fantômes, de la vie passée, familiale. Un jeu se refait la nuit, tout est en place comme avant, mais différemment, avec ma conscience actuelle... Je ne veux plus les écrire, les fixer ne sert à rien en ce moment. Imaginez le papillon qui se glisse à nouveau dans son cocon...