13 septembre 2015

comme moi les mots

     Un courriel, en réponse à une amie :     Je viens d'imaginer, pour la première fois aussi, la chance des musiciens qui voient leurs notes danser comme moi les mots !  
Posté par herve le derve à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2015

fins avalées

     Depuis cinq ans, le début de mon film documentaire sur un écrivain, je sais que je peux tout finir, poèmes, romans, films, bandes dessinées... Cela m'a pris un temps pour m'autoriser à créer ! Je cherche le pourquoi de ce dénouement, je ne trouve pas. A trente-huit ans ça s'est passé, au moment du marathon et du triathlon finis, un déclic, un an avant la séparation et deux avant la mort de mon père. J'étais mûr sans le savoir ni le comprendre, vingt-quatre ans après avoir commencé à écrire (en 1986, amoureux... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2015

tisser le continuum

     Le plus dur ? Ecrire le rien entre les actions fortes dans le récit, c'est ce rien-lien qui enveloppe le lecteur et le guide jusqu'à la sortie de la dernière page, comme l'ellipse entre les cases de bande dessinée, comme les plans de coupe au cinéma... Chaque idée naît, végète, enfle et s'enfile dans ce continuum, matière tissée de toutes pièces de la vie rejouée en mots.
Posté par herve le derve à 09:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]