26 septembre 2015

recueil poétique : une grande fatigue (7 : paroles de rues)

une grande fatigue regarder vivre les fourmis pour en tirer des pages écouter avidement toutes les paroles des rues et s'enfermer dans la tour tout doit renaître le ton les nerfs disparaître aux yeux et aux oreilles pour tout prendre je suis dans le château des Carpates mon corps entre juste dans le cercueil je ne sais que voler le feu des mots laissant leurs carcasses et la mienne aux oiseaux noirs peu m'importe cette vie je veux imprimer l'autre et qu'on la lise poésie ou roman n'est pas le dilemme l'ange ne... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 10:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]