11 décembre 2015

recueil poétique : une grande fatigue (19 : en demeure)

une grande fatigue ce ne sont plus des tempes j'entends les os craquer sous l'étau   toujours enfoui là ou ailleurs dans une attente cassée   l'absurde est venu le rien l'a relayé et j'y demeure
Posté par herve le derve à 08:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]