29 mars 2016

utopie un jour, utopie toujours...

     J'ai écrit pendant deux heures à une actrice que j'apprécie pour qu'elle me prenne dans son prochain tournage en tant que réalisatrice !     Souvenir de la grande Bernadette Lafont qui seule avait répondu à mes scénarios envoyés aux actrices et acteurs que je voulais filmer de la hauteur de mes vingt ans dans mes courts métrages...  
Posté par herve le derve à 01:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 mars 2016

heureux mortel

deux allez trois fils du petit ouvrage fait main rien face à la nuit aux terreurs rampantes et il faut tenir encore jusqu'à la fin bien la mortalité quand même
Posté par herve le derve à 03:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2016

mots sourds

     Participé au concours de poésie de la  RATP, des années que je ne l'avais pas fait, je me souviens encore des échecs précédents, ils expliquent un peu mon impression d'inachevé, de n'être rien qu'un homme qui dit des mots sourds.
Posté par herve le derve à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2016

comme un fleuve dedans (6 : rêve vague)

je rêve comme je nage à contre-courant des peurs du jour jusqu'à l'origine - une vague souvenue
Posté par herve le derve à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2016

comme un fleuve dedans (5 : lente remontée)

je remonte le fleuve et ta jupe et j'y plonge jetant les livres
Posté par herve le derve à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2016

comme un fleuve dedans (4 : à la tombée de soi)

le poète disait "profond tombe le ruisseau" et moi j'étais percé des branches charriées du déluge intérieur  
Posté par herve le derve à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2016

comme un fleuve dedans (3 : au bord)

la rive semblait d'autant plus ancrée que le fleuve débordait autant de cris en moi
Posté par herve le derve à 22:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2016

comme un fleuve dedans (2 : roulis)

le pierres roulées ensemble par le fleuve les chocs durs amortis par l'eau dans la tête même descente
Posté par herve le derve à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2016

du jour

     Je remonte le fleuve et ta jupe et j'y plonge, jetant les livres.
Posté par herve le derve à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 mars 2016

des vues du rien

     Des réveils de temps en temps, de plus en plus rarement. Alors, visions des vides effrayants, je comprends mieux pourquoi je replonge aussi vite.
Posté par herve le derve à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]