19 avril 2016

toujours à l'écran

     Elle est morte trop tôt ! Quand vous la voyez à l'écran, c'est l'énergie, la vie qui coule en elle ! Finalement, elle n'est pas partie, la grande Ronit Elkabetz !
Posté par herve le derve à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2016

de côté

derrière les mots des autres presqu'île pas assez dans la vie à côté de l'écrit et l'amour ? laissons là les blagues !  
Posté par herve le derve à 19:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

recueil de poèmes : Après toi (4 : les murs)

après toi j'ai pris jeté désaimé aussi loin de moi que toi les nuits creuses pressaient le vide au matin les yeux blancs le mur blanc le vide  
Posté par herve le derve à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

recueil de poèmes : death's feather (2 : le chant du cercle)

"la plume de la mort" - moi qui lisais la mort du père - j'ai écrit sur lui la plume de la mort "death's feather" quand les mots sont pleins ils s'ancrent et effacent tous les autres ritournelle atteinte définitive tout à l'arrêt un cercle toujours un chant qui fait cercle la plume de la mort je suis le cercle j'ai vu se fermer le couvercle  
Posté par herve le derve à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

recueil de poèmes : Après toi (3 : time let me hail)

"time let me hail"   du muet à la sourde des mots comme des tranches de silence ces quatre mots anglais me percent et me plient silence
Posté par herve le derve à 08:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 avril 2016

death's feather (la plume de la mort)

Neither by night’s ancient fear, The parting of hat from hair, Pursed lips at the receiver, Shall I fall to death’s feather. D. T.
Posté par herve le derve à 08:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 avril 2016

moitié usage moitié mensonge

By these I would not care to die,Half convention and half lie. D. T.
Posté par herve le derve à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2016

temps me fut laissé de héler

Time let me hail D. T.
Posté par herve le derve à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2016

vert et mourant

Dylan Thomas traduit sur Esprits nomades : Le temps me maintient, encore vert et mourant, Bien que je chantais encore dans mes chaînes comme la mer. Dont voici le texte original :   Time held me green and dying Though I sang in my chains like the sea.
Posté par herve le derve à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2016

recueil de poèmes : Après toi (2 : les inconnues)

dans les bras les jambes l'oubli a failli les transports étaient forts pourtant mais face aux pertes les saveurs fanaient   rien ne tenait je me tournais pour dormir aucun partage ni dans le lit ni dans les rêves et le matin l'inconnue me dérangeait
Posté par herve le derve à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]