dans le coeur de la nuit

je regarde Philippe Soupault et le surréalisme

de Bertrand Tavernier

je ne le connaissais pas

j'écoute et je regarde le héros de ma jeunesse littéraire

avec distance maintenant que j'ai vieilli

et en même temps tout remonte