24 avril 2017

l'homme aux mille Moselle

     J'entre dans la salle de cinéma sans savoir comme d'habitude de quoi il en retourne. Je ne savais même pas que c'était plutôt un documentaire ! L'homme parle en voix-off, je pense à Cavalier, à ses petits films bricolés, et aux miens, pareils, où j'interrogeais le monde en filmant les boutons du manteau long de Corto Maltese punaisé au mur avec ma caméra de l'époque, Sony, système D8... Du cousu main, de la réflexion humaine sur le temps, sur les lieux sur les idées, sur les habitants, sur le sens... J'ai... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2017

coulant

     Dur de se reconnaître à travers ses contemporains, en soi. Les grands mouvements de foule, la poudre aux yeux, l'ennui profond des discours creux... J'ai déposé l'enveloppe dans l'urne avec tellement de contradictions, comme on prépare sa corde, en espérant au fond qu'on ne saura pas bien faire le noeud...
Posté par herve le derve à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]