07 juin 2017

exclamations inutiles et printanières

et voilà ! c'est fait ! je tournais autour depuis quelques nuits... rien ne me convenait l'imposteur d'avant-scène s'imposait ! mes poèmes étaient creux comme mon coeur vides comme ma vie ! et ma voix caverneuse sépulcrale ridicule renvoyée par mes murs remplis de livres ! la suffisance de l'insuffisant ! la honte en avance du public ! voilà, c'est fait ! j'ai rédigé mon programme pour la soirée à la Cave Poésie de vendredi deux jours à peine ! bon ! ça déborde, et alors ! tout déborde ! tout dépasse ! tout saigne ! ... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]