19 juin 2017

ne pas attendre

c'est un souffle à contrôler sans annoncer la couleur trouver sans chercher vivre une seconde fois par les mots d'une nature hybride à côté de soi dans un autre repli
Posté par herve le derve à 20:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 juin 2017

doucement...

     Encore une bande dessinée lue, convenable, et deux pages adaptées, planche 18 maintenant... j'en suis peut-être à un sixième du projet... Il est possible que je finisse d'ici septembre...      Quant à l'adaptation de Maupassant pour proposer à un dessinateur précis, il est en cours de traduction en anglais, j'espère pour fin juin...  
Posté par herve le derve à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2017

Bruce Lee et autres souvenirs

     Je rajoute à mes lectures Mes années 80 de Sean Chuang : ses souvenirs de jeunesse à Taïwan, bien ! Avant de retourner à mes pages...
Posté par herve le derve à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2017

lu ces 24h, loin du Mans et des échecs

     Je n'ai pas touché aux échecs depuis ma résolution de vendredi soir. J'en regarde encore pour comprendre comment je ne pourrai pas m'en éloigner complètement. Je sens les choses se remettre en place pour re-composer un être toujours incomplet, en appétit de tout, amateur de la vie écrite, dessinée, chantée, jouée des autres. Les poèmes saturniens sont relus doucement, sorte de souvenir désenfoui, désuet, rimes lourdes par moments et des envols par d'autres, comme une frontière poétique, l'ancien et le nouveau... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2017

L'Homme qui plantait les arbres, Giono (7)

     Il avait été entendu tout de suite que je passerais la nuit là ; le village le plus proche était encore à plus d’une journée et demie de marche. Et, au surplus, je connaissais parfaitement le caractère des rares villages de cette région. Il y en a quatre ou cinq dispersés loin les uns des autres sur les flancs de ces hauteurs, dans les taillis de chênes blancs à la toute extrémité des routes carrossables. Ils sont habités par des bûcherons qui font du charbon de bois. Ce sont des endroits où l’on vit mal.... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]