20 juin 2017

L'Homme qui plantait les arbres, Giono (8)

     Il y a concurrence sur tout, aussi bien pour la vente du charbon que pour le banc à l’église, pour les vertus qui se combattent entre elles, pour les vices qui se combattent entre eux et pour la mêlée générale des vices et des vertus, sans repos. Par là-dessus, le vent également sans repos irrite les nerfs. Il y a des épidémies de suicides et de nombreux cas de folies, presque toujours meurtrières.      Le berger qui ne fumait pas alla chercher un petit sac et déversa sur la table un tas... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]