et nous avons marché marché...

mais jamais nos mots ne s'épuisaient

et à l'heureuse surprise d'un silence

nous nous buvions comme à l'oasis