Être poète, c’est rester assis dans sa fenêtre à regarder la lune couler

entre les fils électriques.