Être poète, c'est rester face aux problèmes, impuissant, monter le long du mur,

juste sous le plafond, et se voir face à eux, en bas toujours.