Être poète, c'est rester toute sa vie avec des bouts de phrases comme "la cloche cloche pour changer" ou "sur la rive de la ronde", béat.