Être poète, c’est penser à vérifier que le petit cercueil n’est plus

au jardin d’enfants sans se perdre dans les allées des dates mortes.