Être poète, c’est se nourrir au sein du Robert.