Être poète, c’est dormir dans les nuits blanches écossaises.