Être poète, c’est matin, yeux clos encore,

traduire le gris-vert du cerveau.