Être poète, c’est se crever l’oeil pour saluer la lune.