Être poète, c’est « partir toucher l’horizon à dos de vodka-bison ».