Être poète, c’est mesurer l’attache perdue avec des mots béants.