La solitude comme respiration, jusqu'au bout, au moins il y aura eu cette continuité.