2 oiseaux

 

parler pour ne pas rompre le fil

des mille et une nuits

nous n’en étions qu’à deux

si fragiles

 

l’alcool et les digues rompues

je te mangeais des yeux

à chacune de nos goulées

d’être et de cris rentrés

 

si je te chante aujourd’hui

- si tôt -

c’est que j’ai préféré la perte en mots

à celle du jour naissant sans toi