Être poète, c’est s’asseoir au bureau et convoquer les aires invisibles.