Être poète, c’est berner la dépossession.