30 septembre 2018

et vu et lu... septembre (2)

plein de belles choses depuis la mi-septembre : quand je mets un seul h : très bof, un H pas terrible, 2 HH bien, 3 HHH super, 4 HHHH extra ! Lignes de fuite, BD de Kikuo Johnson : HH Still the water, film de Kawase : HHH La Nuit du chasseur, film de Charles Laughton : HHH Médée, pièce de théâtre d'Anouilh : HHH Henry VI, première partie, pièce de théâtre de Shakespeare : HH L'Amour flou, film de Bohringer et Rebbot : HHH Maus, BD de Spiegelman : HHHH Les rescapés de la patience : poèmes de Grânâz Moussavi : HHH Les... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2018

poèmes courts à deux (8)

8 mot 8 : pâleur   la pâleur du vert ressuscite l'euphorbe post-scriptum d'été   mes écrits sur la dune regardent toujours vers toi   *   la nuit de silence perce les murs creux du rêve pâleurs du matin
Posté par herve le derve à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2018

poèmes courts à deux (7)

7 mot 7 : zénith   douce inclinaison le zénith se refuse en fin de saison   le trait d'air frais souligne la caresse du soleil   * les rides de l'onde bercent le saule pleureur tristesse au zénith  
Posté par herve le derve à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2018

- deux jours d'orage trente-deux poèmes - (24) (recueil de poèmes : août 2018)

12 (j’ai découvert à la radio la semaine dernière un concept que je ne connaissais pas celui de « multivers » pour dire plusieurs univers ce n’était pas de la poésie quoique)
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 septembre 2018

- deux jours d'orage trente-deux poèmes - (23) (recueil de poèmes : août 2018)

11 je n’avais pris qu’un livre pour cette semaine en Espagne – le tome 2 de La Mer de la fertilité de Mishima si j’avais pris la suite je n’aurais pas rempli ce carnet
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 septembre 2018

- deux jours d'orage trente-deux poèmes - (22) (recueil de poèmes : août 2018)

10 (avant de finir je veux comprendre aussi pourquoi les poètes russes se suicident pas de liste ici – Essénine Maïakovski suffiront pour l’instant)  
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 septembre 2018

- deux jours d'orage trente-deux poèmes - (21) (recueil de poèmes : août 2018)

9 je veux relire Nelly Sachs pour composer un livre pauvre commandé par Daniel Leuwers relayé pour moi par l’amie peintre Cendres Lavy un livre pauvre sur l’Allemagne quelle terrible image j’en ai je ne sais rien du pays que des mots lus Rosa Luxembourg Wenders Rainer Maria Rilke Goethe Celan Büchner relire Sachs me donnera le pauvre élan nécessaire – ou pas – pour ce livre pauvre    
Posté par herve le derve à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2018

trois textos (dingue eau)

Moi : "Et la nageuse nue pas photographiée depuis la dune ?" Elle : "Nageuse dingue eau à 17 Tu plonges et tu ressors" Moi : "Moi je me baigne voyons dans tes cheveux tes mains tes hanches à quarante !"
Posté par herve le derve à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2018

A la mystérieuse

J’ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité. Est-il encore temps d’atteindre ce corps vivant et de baiser sur cette bouche la naissance de la voix qui m’est chère ? J’ai tant rêvé de toi que mes bras habitués en étreignant ton ombre à se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas au contour de ton corps, peut-être. Et que, devant l’apparence réelle de ce qui me hante et me gouverne depuis des jours et des années je deviendrais une ombre sans doute, Ô balances sentimentales. J’ai tant rêvé de toi qu’il n’est plus temps sans doute... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 21:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2018

The Night of Loveless Nights

Coucher avec elle Pour le sommeil côte à côte Pour les rêves parallèles Pour la double respiration Coucher avec elle Pour l’ombre unique et surprenante Pour la même chaleur Pour la même solitude Coucher avec elle Pour l’aurore partagée Pour le minuit identique Pour les mêmes fantômes Coucher coucher avec elle Pour l’amour absolu Pour le vice, pour le vice Pour les baisers de toute espèce Coucher avec elle Pour un naufrage ineffable Pour se prouver et prouver vraiment Que jamais n’a pesé sur l’âme et le corps des amants Le... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 21:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]