Angoisse du jour : je n'ai plus de textes programmés sur le blog pour les jours à venir. Des mois que je fonctionne par séries, avec un ou deux mois d'avance. Là, plus rien, écoulé tout le stock... Je me retiens toujours de mettre en ligne mes scénarios et roman que je veux toujours voir publiés un jour. Pour ça, il faudrait que je reprenne mes envois... Ecrire n'est pas communiquer mes écrits. Seule l'activité me va. Ce matin, maux de tête de plus en plus forts. Tomber malade, je n'aime pas ça, je n'en ai pas le temps. Sentir les pensées ralentir, ne pas aboutir, dans la mélasse du cerveau, non merci. Le roman en cours avance au ralenti, je m'y consacre tellement peu.