11 novembre 2018

pioche en poésie tchèque (8 : Emil Julis)

Pour un travail de nuit   - Tu veux déjà partir ? Tu as le temps. - Oui... je sais... Mais tu me connais.   Je n'ai pas dit que je devais courir pour passer sous les nuages du soir, les yeux révulsés en même temps vers le haut, se frayer un passage à travers le vent fétide et pourchasser les papiers qui volettent alentour - corbeaux, chiens et chats, années perdues, je ne les rattraperai jamais.   La vie n'est que ce qu'elle est. Je dois rire, donc je ris (en me forçant un peu). Un réverbère éclaire sans... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2018

poèmes courts à deux (20)

20 mot 20 : occulter   sur le rivage la vague inlassablement nourrit la laisse   des traces en pointillés marcher sans rien occulter   *   souvenir du vent de tes cheveux dans ma bouche puis tout occulter
Posté par herve le derve à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 novembre 2018

poèmes courts à deux (19)

19 mot 19 : mémoire   tendresse d'automne sur la plus haute branche le chant de l'oiseau   dépouillé l'arbre garde mémoire de sa silhouette   *   devant la fenêtre tourbillonnent les années un clin de mémoire    
Posté par herve le derve à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]