Le coeur figé comme une gelée...

 

... l'âme fromage de tête plein de tâches

je vois sombrer la mince pellicule

entre le permis

et l'interdit

 

Cela fait dix ans que j'écris à nouveau des poèmes

il est grand temps de s'arrêter maintenant

on peine à attiser le feu

avec un soufflet troué

 

Du toit

la fumée rampe vers la cave

ah-ah-ah

 

Ivan Martin Jirous, La Somme de Magor, 1998