marre des petits poèmes du jour

des roses d'eau

te tenir dans mes bras

dans le vide de nos peurs

ne plus parler

t'arracher te démesurer

et voir le matin

entre rossignol et alouette

étonnés immortels