26 janvier 2017

de l'appréciation

     Il m'arrive même d'aimer ne pas aimer mes écrits (et inversement).
Posté par herve le derve à 23:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 juin 2016

pot-très-pourri d'une soirée de lecture de poèmes improbables (mais publiés!)

Le premier de Nougé qui lira sera un Pichette.
Posté par herve le derve à 23:31 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 mai 2016

pour ne rien dire

     J'ai eu un pincement en forme de supplice en prétendant préférer voussoyer le vide plutôt que tutoyer les sommets - et j'ai pris goût à cet échec inversé.
Posté par herve le derve à 01:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mai 2016

assourdissant

     Ce vide aussi vaste en écrivant qu'en n'étant pas lu.
Posté par herve le derve à 23:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juillet 2015

un futur sans virgule

     Un petit creux dans la vie que le rêve élargira suffira un temps à nous trouver une voie dans cette dure absence de sens.
Posté par herve le derve à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juin 2015

muré

     Chaque obligation est un mur que je regarde d'en-bas avant de le suivre jusqu'à trouver une brèche qui ne saurait y être.
Posté par herve le derve à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2015

sonné

La mesure des vides étourdit.
Posté par herve le derve à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2014

du vrai cercle de paroles

Mentir autant rapproche d'une vérité implacable.
Posté par herve le derve à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2014

mais un peu tard...

     La même chose : quand il se déconnecte, il se rappelle ce qu'il cherchait ; après sa mort, il se souvient qu'il aurait pu vivre. 
Posté par herve le derve à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2014

ni plus ni moins fou

     Masquer sa folie toute sa vie n'est pas plus fou que d'en nier la fin.
Posté par herve le derve à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]