28 août 2014

machinations plus grandes que lui

     Une envie folle de me documenter sur un éternel candidat politique et de faire une chanson sur ses énormes machinations...
Posté par herve le derve à 12:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 décembre 2011

tout tout totalement

     Un début de chanson que j'inventais en rentrant chez moi tout à l'heure, tout content d'avoir été diagnostiqué "tordu" par la podologue (tout rapport avec la réalité de mes sentiments est totalement fortuit...) : J'suis amoureux c'est dingue que je le sois déjà Je suis amoureux raide dingue de toi (à suivre)
Posté par herve le derve à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2011

la cour l'amour le mort

J'ai fait la cour à des murènes J'ai fait l'amour J'ai fait le mort T'étais pas née La nuit je mens Je prends des trains à travers la plaine La nuit je mens Je m'en lave les mains. Alain Bashung, extrait de  La nuit je mens.
Posté par herve le derve à 08:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 octobre 2011

chanson pour midinette

littérature moderne   quand je me sens molle je lis mes POL quand je me sens pas belle je lis mes P.O.L   elle lit, la bobo du quartier le quartier des bobos, la lie   quand tu me largues je sors mon Fargues quand tu hausses le ton je saisis mon Hairmont   elle lit, la bobo du quartier le quartier des bobos, la lie   quand je pose mon brocart j'attrape mon Quignard en cas de galère je convoque Valère   elle lit, la bobo du quartier le quartier des bobos, la lie   quand je... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 01:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2011

chanson à la con

un sexe   c'est dans tes cuisses que je l'ai vu un couteau-suisse une simple hallu   c'est comme un limaçon  rentré une guerre une chanson   ton sexe glabre entre mes doigts un petit sabre qui vient de toi   c'est comme un limaçon rentré un canif une chanson   toutes nos larmes roulent par terre quand sort ton arme ton cimeterre   c'est comme un limaçon rentré une grenade une chanson
Posté par herve le derve à 00:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]