05 septembre 2015

truc au bout

     Je ne sais plus si je dois m'économiser ou marcher... En tout cas, ce truc au bout de la jambe ressemble enfin à un pied !
Posté par herve le derve à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2015

générosité

     Noyé ! Sous le déménagement, blessé, incapable me marcher, de porter, d'aider, de faire des cartons, de nettoyer... Les amis et les famille se sont chargés de tout, un grand merci ! Le nouvel appartement est si bien rangé et propre que je me sens obligé de le maintenir dans cet état aux yeux de tous... Vivement la crémaillère !
Posté par herve le derve à 20:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 août 2015

positif négatif the same, en avant !

     Les jours passent, j'ai changé de musique pour écrire, exit Pink Floyd, je suis passé au jazz, le piano me correspond mieux pour taper les mots du roman, et le sax oh le sax ! Le pied !      Envie de tout envoyer balader, la banque qui m'appelle pour ce petit trou sur le compte, le travail, le déménagement, le divorce... Je me vois, écrivant toute la journée, suer corps, cerveau et eaux pour convaincre la planète de ma valeur littéraire... Et crever dans un coin, incompris, enfin ! CE que... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2015

une rentrée littéraire sans Michel (pas Denisot, l'autre !) (oui oui Houllebeck)

    Mais enfin ! Laissez-le ce pauvre Michel ! Arrêtez de lui poser des questions sur sa vie personnelle, vide ou pleine sa baignoire de vie, c'est la sienne, laissez-la-lui ! Veut pas répondre au Monde et aux autres, l'olibrius ? le mec sans style, le prosateur sans prose, le faux misanthrope, le vrai paumé, laissez-le, juste bon à trouver de beaux titres (Extension du domaine de la lutte), très bien ! qu'il continue à se taire (et à se terrer, ça libère l'éther son silence) !      Déjà ça c'est... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2015

amis et moi ?

     Peut-être ceux que je pense être des amis ne savent pas que je les considère comme tels ! En tout cas, une blessure et tu tries facilement... Je ne dois pas savoir donner...
Posté par herve le derve à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2015

sortie du canard

     Sorti en ville, sur mes béquilles ! Des exploits aussi épatants que la randonnée que je m'apprêtais à faire dans deux jours, Barcelone-Toulouse...
Posté par herve le derve à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2015

air décalé

     L'air frais a attendu le milieu de la nuit, dommage, je l'aurais bien senti avant.
Posté par herve le derve à 08:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2015

écho du vide

     Encore un peu, du travail encore, faire en sorte que le vide dont je parle s'affiche ici, définitivement dans l'absence de lecture et de partage.
Posté par herve le derve à 17:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 juin 2015

plus de cent milliards

     La mort donnerait presque un sens à tout ça, oui une direction.      L'autre jour, j'ai entendu dans un film ou je ne sais plus où le nombre de morts depuis le début de l'humanité (dans le documentaire sur Stanley Kubrick peut-être), impressionnant !
Posté par herve le derve à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2015

176 marches jusqu'à ma grotte

     J'ai compté, ça me rassure toujours de compter, l'argent que je n'ai pas, les copies qui me restent, le temps qui file (je regarde les photos et à la place des nouveaux morts je fais boum boum avec le doigt), les films au cinéma (9 ce mois-ci), 29 000 mots de mon roman en 400 jours, 72.5 mots par jour !, 110 pas par minutes, 600 000 pas pour ma randonnée cet été, 75 cm le pas, 15 622,75 jours de puis mon premier cri, 83 avant ma randonnée annuelle...
Posté par herve le derve à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]