24 juillet 2012

enlever le sable

     Journée à la mer avec mes neveux et enfants, soleil qui tape, restaurant, course pieds nus, mal aux mollets encore, pensées vagabondes et réseau retrouvé pour le portable.       Problèmes de papiers pour le divorce, quelle embrouille !      Enlever le sable et dormir un peu, à l'ombre, avant le petit concert d'un ami de ma soeur au bar ce soir.
Posté par herve le derve à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 juillet 2012

des idées au ralenti

     Du mal à commencer un livre de Pierre Bordage, cela manque d'"huile", les phrases ne sont pas toujours équilibrées. Et puis, en s'acrochant bien, ça avance quand même.      Je l'avais rencontré dans ma classe, en 2009, très agréable personne, discussion ouverte et franche entre lui, mes élèves et moi. C'est pour cela que je me force un peu à lire.      A Toulouse, je photocopierai Fin de partie pour l'annoter en vue de le monter l'année prochaine. Je ne sais pas du... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2012

s'ébrouer

     Au bord de l'eau, lire, regarder mes filles s'ébrouer, fines, pleines d'énergie, j'aime ces moments-là. La plus petite sur mon dos profite de mes brasses pour rejoindre les rochers. Un petit poisson pilote, ma plus agréable sangsue.
Posté par herve le derve à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 juillet 2012

mon lot

     Amusant de se méfier de l'amour et de tout mettre en ordre pour qu'il survienne...      Affligeant de parler d'écriture et de ne pas écrire.      Effarant de garder le film fini et de ne pas le montrer.      Ridicule de fréquenter les dessinateurs et de ne rien leur proposer.     Idiot de ne pas pouvoir organiser mes vacances en attendant que telle ou telle personne accepte de me connaître plus intimement.
Posté par herve le derve à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juillet 2012

rejouons ensemble

     Là, chez mes parents, à rejouer mon anniversaire. J'ai la gorge nouée, je ne peux que parler peu, sinon tout s'emballerait, les noeuds, les pleurs...      Mon téléphone ne capte rien du tout. J'ai marché au village mais rien à faire, il reste muet. Les sentiments s'alourdissent comme ils ne peuvent s'exprimer.  
Posté par herve le derve à 23:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2012

les heures tournent

     Se reposer, ni lire, ni écrire, ça va, mais combien de temps ? Laisser retomber les choses d'abord. Essayer de ne pas laisser peser la vie sur moi maintenant.    Retrouver les enfants comme des tornades indépendantes. La séparation semble les entraîner à vivre pour eux, plus vite.      Je regarde les heures tourner, les yeux dans le vague.
Posté par herve le derve à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2012

vie partagée

     Après le stop, le covoiturage dans une belle Audi cabriolet... Retour à Toulouse, après ces jours de repos et de rencontres très agréables à Marseille. J'ai retrouvé les enfants, quelle drôle de vie ce partage...      Festival de danse à Galembrun, au nord de Toulouse. Je fais la sieste tranquillement, à l'ombre de mes enfants en fleurs.
Posté par herve le derve à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2012

entrées maritimes

     Entrées maritimes, ces nuages venus du large se nomment ainsi. On n'y voyait rien, des fines gouttes nous caressaient même. Se baigner comme dans la fumée. Etrange ville que Marseille. Définition empruntée de Météo France : entrée maritime   Lorsqu'une masse d'air transportée par un flux en provenance du large franchit une côte, son passage de la mer à la terre s'appelle une entrée maritime. Lors d'un tel passage, le vent modifie sa direction et souvent se renforce, tandis que la température... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2012

4O

Ah oui, au fait, j'ai quarante ans aujourd'hui !
Posté par herve le derve à 18:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 juillet 2012

le temps file, doux...

     J'ai bien fait de partir à l'aventure chez mon ami à Marseille, le stop, l'arrivée, nos discussions qui durent des heures et des heures, nos baignades au soleil couchant dans la mer agitée et le puissant mistral, la rencontre d'un ami de l'ami, avec qui je me découvre douze points communs au moins...      Et ce matin, lecture de bd, promenade, baignade et escalade aux calanques... sous un soleil de plomb et un vent retombé...     Parler, parler, ensemble, cet ami et moi,... [Lire la suite]
Posté par herve le derve à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]