17 novembre 2017

il la chante

Posté par herve le derve à 23:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2017

des traits

     Très belle bande dessinée de Florent Calvez : American Tragedy, L'Histoire de Sacco et Vanzetti !  
Posté par herve le derve à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2017

"cette charge m'incombe à moi seul"

       Cela fait longtemps que j'ai entendu parler de ce roman Confiteor de Jaume Cabré, et effectivement, ça démarre bien ! Quatre phrases et l'introspection est en place !
Posté par herve le derve à 15:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 novembre 2017

tous crétins

     Enfin vu le documentaire sur Arte : Demain, tous crétins ? de Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman, après tous les effets d'annonce partout cette semaine... Édifiant ! https://www.arte.tv/fr/videos/069096-000-A/demain-tous-cretins/
Posté par herve le derve à 23:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 novembre 2017

Dis quand reviendras-tu ?

      Je clique et les larmes montent, combien ai-je enfoui ?  
Posté par herve le derve à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2017

L'anniversaire de Kim Jong-Il

       La bande dessinée d'Aurélien Ducoudray et Mélanie Allag est aussi belle que sa couverture !  
Posté par herve le derve à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2017

nouveau sport

     Maintenant, j'entre dans les librairies et je photographie les pages au hasard... Je rentre dans ma grotte, je relis, souvent je jette... ça, ça reste, Pessoa...
Posté par herve le derve à 13:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 novembre 2017

son je et tu et moi

     J'ai fini au réveil Quand ta mère te tue de Dominique Boudou. Les phrases comme des couteaux, la mort chevillée aux secondes. Je regarde la date, 2007, je pense à dix ans de ces jours sans dormir, au travail des mots en tête, qui creusent et qui ouvrent des voies, aux images enfermantes, je sais tout ça, et cette proximité me hanterait si je n'étais pas déjà autant habité.
Posté par herve le derve à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

"Je ne veux pas que tu aies peur à cause de ma bouche."

     A la fête de la Colombette, à la librairie des frères Floury, nous avons trouvé le livre  Quand ta mère te tue de Dominique Boudou, ami de l'amie et que j'ai eu le bonheur de croiser chez elle en août.       Écriture à nouveau (j'avais déjà aimé Le poète de la face nord qu'il m'avait envoyé et à partir duquel j'avais écrit un long poème sur ce blog fin août) précise, fine, chargée... Un plaisir d'approche de ce qui se terre en nous.  
Posté par herve le derve à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

lent ancrage

     A côté de ces deux autres films, le film The Square de Ruben Östlund, pourtant réussi, caustique, fin, puissant, s'efface, question de sensibilité. Mais beaucoup de scènes restent très ancrées, je parle de ce film autour de moi, je relève ses limites, et je me surprends à en rire encore, à en décrire toute la finesse...
Posté par herve le derve à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]